Heading

« SEKERIM »
Présentation du livre à Bruxelles

Constantinople, fin du XIXe siècle. 

Anastassia, la belle chrétienne grecque est la brodeuse de la Sublime Porte. Elle sert avec amour et dévouement le Sultan Abdülhamid II. Ce dernier l'appelle Sekerim : ma douce, ma gracieuse. S'ensuit une histoire d'amour passionnée. Du fruit de cet amour naîtra un garçon, le Prince Omer Hallil, dont l'existence est son grand secret. Toute sa vie, elle la consacre à broder de ses mains expertes les atours de son sultan, de les recouvrir de fils d'or et d'argent, de les orner de diamants, de rubis, d'émeraudes. L'admiration en même temps que l'attachement qui la lie à son Patisah, lui font oublier les souffrances, le tumulte, la clameur et les massacres qui se déroulent à sa porte, à Constantinople, dans les villages alentour, dans les Principautés et le Royaume.